insomnie chronique

Insomnie chronique : qu’est-ce que l’insomnie chronique ?

L’insomnie chronique est une difficulté durable d’endormissement. Elle peut également se caractériser par une difficulté à maintenir son sommeil durant la nuit (réveils fréquents). Cet état à une conséquence grave et sérieuse sur la qualité de vie !
 En effet, un patient qui souffre d’une insomnie fréquente se retrouve toujours fatigué au réveil, et entame sa journée avec une grande difficulté. Cela se traduit par la suite, par un manque de concentration, des maux de tête, une baisse de tonicité, des troubles auditives, des troubles visuels…

Selon son degré, l’insomnie peut ralentir la vie sociale, familiale et professionnelle du patient. Alors, quels sont ses causes ? Quels sont ses types ? Comment venir à bout d'une insomnie ? C’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

Quels sont les types d’insomnie ?

L’insomnie peut se décliner en plusieurs « types » ou formes :

  • L’insomnie psychophysiologique,
  • l’insomnie idiopathique,
  • l’insomnie due à une hygiène inadéquate du sommeil,
  • l’insomnie paradoxale.

Commençons par l’insomnie psychologique. C’est une forme qui se caractérise par une suractivation émotionnelle ou cognitive. En effet, les patients qui sont atteints de ce type d’insomnie, ne réussissent pas à s’endormir dans leur environnement habituel (leur lit, leur chambre, leur maison), mais peuvent s’endormir facilement lorsqu’ils sont dans un environnement inhabituel.

D’ailleurs, ces derniers ne réussissent pas à s’endormir lorsqu’ils le souhaitent, mais peuvent dormir quand ils n’essaient pas !

Le deuxième type d’insomnie chronique est l’insomnie idiopathique. Elle se caractérise par des troubles de sommeil très anciens qui débutent en général dès l’enfance. Ce type n’a pas de cause déterminée. Elle se caractérise par :

  • Un début précoce,
  • une grande stabilité dans le temps.

C’est pourquoi, beaucoup de spécialistes de la santé prétendent qu’elle a des origines génétiques, mais rien n’a encore été confirmé.

Ensuite, nous avons l’insomnie paradoxale qui est également désignée sous le nom de « mauvaise perception du sommeil » . Ce type d’insomnie se caractérise par une absence quasi-totale du sommeil, ou des troubles très sévères du sommeil.

Enfin, nous avons l’insomnie liée à l’hygiène inadéquate du sommeil, qui résultent d’un certain mode de vie qui ne s’accordent pas avec le maintien d’une bonne qualité du sommeil, comme les longues siestes, les veilles, les réveils tardifs … Pour mettre fin à cette insomnie, il faut suivre les conseils en santé des professionnels.

Il suffit tout simplement de changer ses habitudes. Les spécialistes confirment que dormir au moment du coucher de soleil et se réveiller au moment du lever, permet de rééquilibrer son horloge biologique.

Traitement de l’insomnie

Pour traiter l’insomnie, il est important de bien équilibrer ses habitudes. Une bonne hygiène de vie est la clé pour retrouver un bon sommeil. Évitez les siestes durant la journée et éviter de veiller très tard la nuit.

Réveillez vous de bonne heure le matin, même si vous n’avez pas bien dormis la veille. Durant la journée, il est déconseillé de consommer du thé ou du café, notamment après 17 h, pour ne pas retarder la venu du sommeil.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *